Charlotte

J’ai croisé Charlotte
Dans la navette pour Orly
Elle paraissait rigolote
Dans son imper brocoli

Mais un despote
sous son minois poli
apparut , il me mit les chocottes:

Un discours en coulis
Des propos de bloc-notes
Nappés de cafouillis
Une haleine de coyotte,
Un sourire au muesli,
Un parfum cancoillotte,
Une effluve de confit
Ou était-ce de l’échalote
Qu’elle m’expédiait par colis?

Je voulais rentrer dans ma grotte
Ne plus jouer les Gene Kelly
La navette à l’arrêt clignote…

Je m’éveille dans mon lit
le corps en compote
Mais dans quoi je barbote?
En plus j’ai fait pipi ?!!!?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :