PALAIS GARNIER 1

« Mam’zelle Norel, allez, dépêchez-vous, vous êtes en baignoire Pair ce soir. Remettez votre  col, il est à moitié coincé sous votre veste! Allez! »

Poupard était en forme ce soir-là comme tous les autres soirs.
Le Palais Garnier c’est sa vie, il prendra sa retraite en juillet.
Il a le temps d’y penser, septembre 1999  : la saison culturelle ne fait que commencer.
Parmi les nouveaux ouvreurs, il y a moi : Chloé N. 18 ans, étudiante en musique,  je rêve d’être chanteuse. Je suis tellement  fière d’avoir déniché ce job, j’ai l’impression de vivre chaque jour dans un opéra.

Cette joie intense me fait oublier que je suis partie de chez mes parents en claquant la porte. J’ai empoigné mon destin, un noeud à l’intestin. Je me suis réfugiée dans la vie parisienne.
Les étudiants de ma banlieue travaillent au Mc Do dans un centre commercial, ils gâchent un temps précieux dans les trajets RER entre la fac et leur toit. Moi, je décidai, durant ma terminale, qu’il en serait autrement. Il m’a fallu cette conviction pour faire naitre fin août l’audace d’un petit geste  : j’ai donné mon CV à la boite à sel , c’est ainsi que l’on appelle la borne d’accueil dans le hall de l’opéra.

« Mam’zelle Norel, vous rêvez ce soir, allons, remettez votre col !!! »

Poupard peaufine sa mise en scène avant l’ouverture des cordons en velours rouge, je me hâte pour vérifier la netteté des baignoires et de mon col.
Il revient sur ses pas :
« Ah dites-moi! Il me manque une clé de loges, vous n’auriez pas omis de me la rendre hier?
_ Non, Monsieur, Je ne pense pas. »


Ces clés anciennes en ferraille avait une forme qui me fascinait, je croyais détenir un trésor du passé. Je voulais juste la garder encore un peu pour l’observer dans les moindres détails, peut-être même la dessiner.

Je mentirai une seconde fois demain, prétextant que j’avais mal fouillé mes poches, trop préoccupée par mon col de chemisier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :